Scuola Latina: l'histoire

La "Scuola Latina" est l'héritière de la vielle "École générale" du XVII siècle, qui donnait les premiers rudiments de culture classique aux jeunes vaudois qui avaient l'intention de continuer leurs études à l'étranger après l'instruction primaire. Ces jeunes, à cause de leur appartenance religieuse, ne pouvaient fréquenter les écoles du Règne de Savoie. Le nom "Scuola Latina" commença à apparaître au début du XVIII siècle.


La première école était un appartement exigu placé au centre du village: la maison, qui existe encore, appartenait au modérateur de la Table vaudoise Rodolfo Peyran. Fermée en 1931 à cause de difficultés financières et du manque d'élèves et d'enseignants, l'École fut rouverte en 1945 et resta active pendant plus de quarante ans comme Scuola Media inferiore Parificata (collège privé reconnu). Elle était ouverte à toute la population en âge scolaire, indépendamment de la confession religieuse. L'École conclut son activité en 1986, quand désormais elle avait perdu sa raison d'être à cause de la consolidation de l'école étatique obligatoire.

Pour son rôle essentiel dans le domaine de l'instruction et de par sa valeur historique, l'édifice, construit en 1865, a été réutilisé en accord avec sa fonction première de promotion de la culture. Cette récupération a été possible grâce à la contribution de la Table vaudoise, de l'Union Européenne, de la Région Piémont et de la Province de Turin, sans oublier les propres fonds de l'Association. L'inauguration de la nouvelle structure s'est faite en septembre 2006.